samedi 28 juillet 2012

HUNGER GAMES T2 : L'EMBRASEMENT





Hunger Games tome 2 : L'embrasement.

Vu les nombreuses critiques positives que j'avais pu entendre sur cette saga, lorsque je suis allée au salon du livre en mars 2012, je n'ai pas hésité à m'acheter les deux Tomes qui clôturent la trilogie de Suzanne Collins. Je ne regrette pas mon choix bien au contraire. En effet, le tome 1 est resté un moment dans ma Pal, mais quand je l'ai ouvert, je n'ai pas pu m'arrêter. J'avais besoin de connaître la suite. Je n'ai pas été déçue.

Tout d'abord, un petit résumé :

"Katniss reçoit la visite de Snow, le président de Panem : elle doit profiter de la tournée des vainqueurs pour apaiser le soulèvement que son acte de rébellion (à la fin des derniers jeux) a provoqué. Sinon, tous ses proches seront exécutés. Elle doit aussi épouser Peeta, afin de prouver qu'il ne s'agissait pas d'un défi jeté à la face du Capitole, mais d'un acte passionnel. Voilà Katniss pieds et poings liés, entre un amoureux « officiel » qu'elle n'aime pas et un ami intime qui lui a déclaré sa flamme… Quoi qu'il en soit, les jeux vont reprendre et, comme tous les 25 ans, il s'agit d'une édition spéciale d'expiation, la forme la plus cruelle des Hunger Games. Le Capitole ne laissera pas passer cette occasion de faire éclater sa vengeance..."

Pourquoi lire ce livre?

1) Quand on a lu le premier, on a envie de connaître la suite. Ne pas lire les deux derniers tomes de la saga serait comme mettre qu'une seule chaussure. Je sais la comparaison est un peu étrange mais illustre bien l'idée que je cherche à faire passer. Il serait dommage de ne pas aller au bout de l'histoire alors qu'il y a encore énormément d'émotions.

2) Ce deuxième tome est d'autant plus passionnant que le contexte est déjà posé. Lorsque Peeta et Katniss font la tournée des vainqueurs on comprend mieux l'envers du décors.

3) Il n'y a pas de redondance avec le premier tome. Soit Katniss et Peeta sont à nouveau dans l'arène, mais on n'a pas l'impression d'un bis répétita. Bien au contraire, on se retrouve face à des personnages très hétéroclites et attachants.

4) Ainsi, comme pour le premier roman, on est en haleine tout du long.

5) La fin est telle qu'on ne peut pas ne pas lire le tome 3.

Conclusion : Un deuxième tome à la hauteur de l'ouverture de la saga. Suzanne Collins nous plonge dans l'envers du décors avec force et efficacité. Au vue de la fin de ce tome, on ne peut que courir dévorer le tome 3.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire